Après l'album en quartet « Maybe Next Year» (2017), Esaie Cid continue sa fructueuse collaboration avec le label «Fresh Sound Records» et nous propose cette fois-ci un nouvel album en quintet. Il s'agit de l'opus « The Kay Swift Songbook », avec un répertoire exclusivement dédié à la compositrice Kay Swift. 

 

 

 

Kay Swift (1897-1994), formée aux règles de la composition et du piano classique dès son enfance, fut une véritable égérie du Broadway des années 20/30. Encouragée par George Gerswhin à déployer son talent dans l'écriture de comédies musicales, elle connut le succès avec « Fine & Dandy » (1930), ou « Can't we be friends ? ». Son œuvre -autant dans la composition savante que dans la musique populaire- s'étendit toute sa vie durant.

 

 

 


...la presse en parle...

« A la profondeur de la démarche correspond un album très abouti et formidablement joué (…) voilà un formidable quintet qui aurait sa place dans les plus grands festivals »

  « Si on connaissait le talent du Cid comme musicien de pupitre à la clarinette, on salue ici ses arrangements d'un goût et d'une élégance qui épousent à merveille la fraîcheur des compositions de Kay Swift »

 

 

« Son Jazz est des plus classiques, mais délicieux car interprété avec justesse et foi »

 

 

« L’album -The Kay Swift Songbook- qui paraît chez Fresh Sound est la touche finale d’une aventure étonnante et passionnante qui a permis à Esaïe Cid de découvrir un trésor musical méconnu, tout en révélant le destin extraordinaire d’une songwriter de tout premier ordre.»

« ...un album musicalement très passionnant, à la fois innovant et très respectueux de l'écriture d'une égérie de l'époque Swing »

 


 

 

 

Quelques extraits de

 

 Esaie Cid 5tet – The Kay Swift Songbook

 

Once you find your guy - Chanson composée par Kay Swift pour le film de la RKO « Never a dull moment » (1950).

 When you hear this music -  Cette chanson, jamais éditée, est issue directement des cahiers personnels de Kay Swift.

Can this be love ? - Chanson écrite en l'honneur de George Gershwin, Kay Swift l'incorpora plus tard dans sa comédie musicale « Fine & Dandy » (1930)


 

…et aussi une petite vidéo pour illustrer le projet Kay Swift...


Une recherche approfondie dans l’œuvre de Kay Swift mène Esaie Cid à la découverte d'un véritable trésor de mélodies - certaines oubliées, d'autres même inédites- qu'il arrange aussitôt sur mesure pour son quintet, dans une sonorité Bop/West Coast. Le voile se lève ainsi pour rendre justice à une « songwriter » de tout premier ordre. 


Jerry Edwards - trombone
Jerry Edwards - trombone
Gilles Réa - guitare
Gilles Réa - guitare
Samuel Hubert - contrebasse
Samuel Hubert - contrebasse
Mourad Benhammou - batterie
Mourad Benhammou - batterie
Kay Swift, en 1934
Kay Swift, en 1934
Kay Swift & George Gershwin
Kay Swift & George Gershwin
Kay Swift, en 1930
Kay Swift, en 1930